AMAP 2010

Des contrats adaptés aux professionnels de la santé

L'AMAP et la FAIDER

Logo de la FAIDER

En 2009, l’AMAP a rejoint la FAIDER, Fédération des Associations Indépendantes de Défense des Epargnants pour la Retraite, qui, grâce à cette adhésion,  regroupe 13 associations représentant plus d’un million d’assurés et d’épargnants. Jean BERTHON est son Président et  François PERRIN-PELLETIER, fondateur, Président d’Honneur et Xavier Laqueille, Vice-Président de l’AMAP, membre du bureau.

La FAIDER rassemble des associations d’épargnants, notamment dans le secteur de l’assurance-vie, pour mieux en défendre les intérêts. Elle intervient auprès des Pouvoirs Publics pour améliorer les projets de lois et de règlements et s’efforce de sécuriser le régime fiscal de l’assurance-vie régulièrement menacé. Elle représente les épargnants pour la retraite dans les instances publiques de consultation et de concertation tant en France, Comité Consultatif du Secteur Financier, Autorité des Marchés Financiers, qu’à Bruxelles.

Seule fédération qui regroupe des associations d’assurés et d’épargnants indépendantes, elle est une organisation de consommateurs spécialisée dans l’épargne, elle entretient des relations suivies avec les autres organisations de consommateurs, françaises et européennes. Elle est un organisme de veille contre les atteintes aux intérêts de ses membres et les assiste, si nécessaire, dans les actions publiques ou collectives.

Parmi les différents types d’épargne, le financement de la retraite est au cœur de ses préoccupations avec des financements de plus en plus longs et des besoins particuliers de sécurité et d’adaptabilité.

En 2009, la FAIDER est intervenue sur trois principaux axes :

- la création d’Euroinvestor, la première  association européenne d’assurés et d’épargnants au niveau européen ;

- l’opposition au projet de taxation, en cas de décès, des capitaux assurés des contrats multisupports, qui malgré le soutien de nombreux parlementaires, a été finalement adopté, compte tenu du contexte budgétaire actuel ;

- la directive européenne Solvabilité II, dont la technicité ne mobilise pas l’opinion alors que c’est le patrimoine même des épargnants et retraités qui est en jeu ; ce projet de directive repose sur la mise en œuvre de normes comptables inspirées par la directive Bale II sur les banques et qui ont un impact négatif sur la gestion financière des entreprises d’assurance ; le choix d’un horizon d’un an pour évaluer le risque de défaut est artificiel pour des durées d’engagement longues qui devraient être l’élément déterminant essentiel du calcul de la marge de solvabilité requise ; la FAIDER, à cette occasion, a renouvelé sa demande de représentation des épargnants dans les instances européennes chargées de traiter les sujets les concernant.

 


L’AMAP participe aux travaux de la FAIDER par la présence de son président ou de son représentant. Ainsi le point de vue des professionnels de santé est pris en compte. L’AMAP est aussi intervenue pour que la défense des assurés en prévoyance et en l’assurance santé soit prise en compte statutairement par la FAIDER.

AMAP - Mis à jour le 15/01/2015